L’artisan forgeron

L’artisan forgeron et son art

décembre 12, 2018

L’artisan forgeron

Le forgeron est un ouvrier qui forge manuellement des pièces de métal. Il les assemble pour la réalisation d’objets du quotidien, d’objets d’arts et d’éléments utiles pour la structure d’un bâtiment. L'artisan forgeron fait partie des arts les plus anciens.

Les origines du métier forgeron

Un ouvrier forgeron travaille pour un atelier. Un artisan forgeron est un indépendant qui travaille pour son propre compte. A l’origine, le forgeron devait à la fois, créer, imaginer et inventer le produit final. C’est une activité ancienne qui remonte à 5 000 ans avant J.C, à l’époque  de la découverte du travail du métal. Le forgeron avait pour mission de concevoir des outils, des armes, des grilles, des clefs, des bijoux,des éléments métalliques, etc.

Au cours de l’Antiquité, le forgeron fait appel aux fours à charbon de bois. Au Moyen Age, l’enclume et le marteau sont largement usités par le forgeron.Ces outils typiques servent pour façonner les morceaux de bronze, de cuivre oud’argent. Ces métaux sont portés jusqu’à l’incandescence dans des fours réfractaires. Pour le forgeron, la forge est l’atelier et son activité est appelé le forgeage.

Hormis le charbon de bois, le charbon de houille constitue une alternative. Les pièces à travailler sont chauffées sur un brasier de charbon et le feu est entretenu par une soufflerie reliée à une tuyère. En outre, le forgeron est sollicité pour le cerclage à chaud des roues de charrette. Le cerclage est caractérisé par une fonte en fer resserrée autour de la roue.

artisan forgeron

Les fonctions essentielles du forgeron

Le forgeron pratique un métier artisanal principalement manuel. De nos jours, il œuvre également dans le secteur technique du traitement des matériaux. Œuvrant majoritairement dans son atelier de forge, le forgeron est amené à exécuter différents travaux de forgeage. Cela concerne principalement la chauffe, le soudage, le façonnage ainsi que les divers traitements.

Par ailleurs, il prend en charge la fabrication des pièces mécaniques. Les pièces mécaniques sont requises pour la conception des machines, des moteurs, des boîtes de vitesse, etc. De plus, le forgeron doit déterminer les moyens de fabrication. Ensuite, il est en charge de l’organisation de la production en atelier. Pour cela, il fait appel à des métaux et des alliages requis pour la création de divers outils.

Les différentes contraintes du métier d’artisan forgeron

La forge du forgeron est un atelier bruyant, où la forte chaleur est quasi constante. Ainsi, le forgeron est tenu de considérer les consignes de sécurité pour sa protection. En parallèle, il doit être capable de maîtriser les multiples procédés de forgeage comme l’estampage, l’extrusion, etc. Ces procédés autorisent l’obtention de pièces mécaniques ultra-résistantes. Pour sa part, le forgeron a pour mission l’étude du plan de la pièce à concevoir. Il doit définir le concept de forgeage via l’estampage, ou la frappe à froid. Ensuite, il effectue plusieurs opérations comme l’étirage et le routage qui procure au bloc de métal la forme et les dimensions nécessaires.

Le forgeron œuvre également dans la conception de l’outillage et sa réalisation. Il traite du plan d’ensemble de la matrice, du plan de détail des nombreux constituants. Dans son secteur d’activité, le forgeron est aussi appelé technicien de forge ou opérateur de forge.

Le forgeron doit posséder d'excellentes notions de métrologie et s’adapter aux nouvelles technologies. La connaissance de la langue anglaise est considérée comme un atout majeur pour un forgeron.

Les évolutions du métier de forgeron

Actuellement,le métier d’artisan forgeron est très diversifié. Ce professionnel de la forge est amené à conduire des machines tels une presse ou un marteau-pilon, entre autres. A l’aide de ces outils, il réalise des pièces via la déformation de blocs de métal chauffés. En outre, il met en route les équipements adéquats.