La machette kukri

La machette kukri

janvier 11, 2019

La machette kukri, un couteau de survie qui a traversé le temps

Issu d'un savoir-faire ancestral, la machette kukri séduit encore aujourd'hui grâce à sa forme caractéristique, qui constitue l'un de ses principaux atouts. Utilisée encore de nos jours comme arme de combat, et très largement appréciée par les passionnés de bushcraft, la machette kukri rassemble plusieurs singularités pratiques, qui méritent que l'on y accorde un coup d’œil approfondi.

 

Une machette historique aux multiples qualités

Les kukri traditionnels sont des couteaux forgés à la main, composés de métal ferreux, et sensibles à l'oxydation. Heureusement, la majorité des kukris aujourd'hui en vente sont constitués d'acier inoxydable et de matériaux résistants et durables.

L'origine exacte du couteau kukri est floue, mais semble remonter plus de 2000 ans. La machette népalaise signe ses lettres de noblesse en permettant la victoire de nombreuses batailles, et est adoptée par plusieurs armées, notamment orientales, comme couteau militaire. De nos jours, le couteau de survie kukri est considéré comme l'une des machettes les plus polyvalentes, utilisée pour la survie comme pour le combat.

machette kukri

Pourquoi choisir de s'équiper d'un kukri ?

La forme reconnaissable de la lame de la machette kukri permet de porter la majorité de son poids vers l'avant, ce qui augmente largement la puissance de frappe lorsque vous portez un coup, en comparaison avec une lame latine ou parang. Grâce à cette conception, la machette népalaise est capable de couper des branches épaisses, et de porter des coups redoutables au combat.

La lame de la machette kukri est plus affinée près de sa base, offrant une maniabilité optimale pour tailler de fines pièces de bois, ou de couper de la nourriture. La machette népalaise est un parfait outil pour le camping, et sa polyvalence vous évite l'encombrement de plusieurs couteaux et hachettes dans vos aventures outdoor.

Comment choisir sa machette kukri ?

Tous les couteaux kukris sont incarnés par la même forme de lame : courbée vers l'intérieur, munie d'une encoche et d'une base de lame fine, et déployant une portion de lame arrondie et plus large sur son extrémité, se terminant par une pointe fine. Cependant, chaque fabricant insuffle à ses modèles une empreinte qui le différencie des autres. Afin de choisir une machette kukri qui vous correspond, considérez donc ces aspects en particuliers :

  • Le poids : en effet, un couteau de survie népalais peut parfois imposer un poids encombrant au transport et difficile à manier. Votre gabarit déterminera le poids idéal de votre couteau kukri. Sachez que les outils les plus lourds ne sont pas toujours les plus solides, et qu'un kukri trop lourds ne sera pas systématiquement plus résistant. Il faut que votre machette népalaise soit avant tout confortable et simple à manier.
  • Le manche : car, pour pouvoir manier efficacement votre machette kukri, il vous faudra considérer la fermeté du maintien de son manche. Un grip antidérapant et une forme ergonomique sont essentiels pour vous aider à manipuler votre lame sans risque.
  • Les matériaux : une lame en acier inoxydable est vitale si vous projetez d'emporter votre machette kukri en camping. Les lames brutes de forge sont sujettes à l'oxydation. Quant au manche, il faudra veiller à entretenir le bois pour en assurer la longévité. Un manche en composite ne craindra ni l'humidité ni les chocs ou les rayures.

Sachez enfin, en regardant le prix de vente, que vous trouverez de nombreux excellents couteaux kukri vendus entre 15 et 30 €. Une machette népalaise particulièrement coûteuse ne vous garantit pas systématiquement plus de performances et de durabilité.

 

Si l'exotisme de la machette kukri incarne un redoutable esthétisme, ce sont avant tout ses qualité pratiques qui lui ont assuré sa postérité à travers l'Histoire. Opter pour une machette kukri pour vous accompagner en camping sauvage, c'est choisir de vous équiper d'une légendaire arme de guerre à la loyauté indéfectible.