Les types de machette

Les types de machette

janvier 06, 2019

Les différents styles de machette

Choisir une machette est une entreprise qui va vous demander un peu de prospection. En effet, en fonction de vos besoins et de vos préférences en termes pratiques et techniques, certains types de machettes seront plus ou moins capables de remplir la mission que vous leur confierez. Voici un petit tour d'horizon des différents styles de machettes qui s'offrent à vous sur le marché.

La machette latine

Elle affiche le profil le plus répandu et reconnaissable. La machette latine a été popularisée par l'armée américaine déployée au Vietnam. Cette machette dispose d'une lame longue, idéale pour défricher la jungle, et pouvant également servir au combat.

Les machettes de jungle sont souvent légères, et présentent la seule faiblesse d'apporter des performances réduites sur les branches ou souches très épaisses et sèches.

Les types de machette

La machette parang

La machette parang est un modèle à lame longue, légèrement courbée, dont la largeur augmente vers son extrémité. La plupart des modèles présente un bout de lame tronqué, et ne disposent que rarement d'une pointe. Ces couteaux de survie sont lourds, capables de couper des pièces de bois épais.

La machette kukri

D'origine népalaise, la machette kukri se distingue par la forme courbée de sa lame, qui permet d'augmenter la puissance des coups. Cette machette est conçue pour le défrichage et pour le combat. Traditionnellement, les machettes kukri sont dotées d'une encoche à la base de leur lame pour la taille de petits morceaux de bois, et disposent d'une ou plusieurs rainures le long de la lame pour que le sang et la sève s'écoulent sans faire glisser la main de l'utilisateur.

La machette Golok

La machette Golok est une arme militaire qui vit le jour en Indonésie, disposant d'une lame épaisse et d'un pommeau recourbé. Ces machettes sont particulièrement robustes, et leurs dimensions réduites permettent un transport aisé.

La machette panga et tapanga

Les machettes panga sont des outils aux origines agricoles, traditionnellement utilises dans les cultures en Afrique, en Amérique du Sud et dans les Caraïbes. Les machettes pangas disposent d'une longue lame dont le bout de la lame se termine par un angle droit, la pointe étant alors dirigée perpendiculairement au manche.

Les machettes tapanga sont une variante de ce modèle, elles disposent également d'une pointe dirigée vers le dessus de lame, mais affichent également un bout rectangulaire. La majorité des coupe-coupes panga et tapanga disposent d'une ou plusieurs rainures le long de leur lame.

La machette Bolo

Sous des lignes similaires à la machette latine, la machette Bolo se différencie par un bout de lame plus large et arrondi. La machette Bolo est plus lourde que la machette latine et permet de couper plus facilement les branches épaisses et le bois sec, tout en assurant une maniabilité agile.

La machette thaïlandaise

La machette thaïlandaise, aussi appelée E-nep, s'apparente au couteau kukri, mais affiche une lame beaucoup moins courbée. La forme augmentée de la lame permet des coups puissants, et la pointe prononcée fait de la machette de jungle thaïlandaise une arme d'un redoutable estoc. Pour effectuer des défrichage, cette machette est particulièrement maniable, assez légère, et les modèles disposant d'une garde prononcée sont à privilégier pour protéger votre main de façon optimale.

 

Ainsi, chaque type de machette dispose d'atouts qui lui sont propres. Les amateurs de camping se tourneront ainsi vers un modèle de longueur généreuse, tandis que les bricoleurs cherchant un couteau de survie polyvalent préféreront opter pour une lame plus courte et plus épaisse. Opter pour un outil qui vous ressemble, c'est mettre toutes les chances de votre côté pour profiter au maximum de vos loisirs, et pour surmonter les situations de survie les plus extrêmes.