L'enclume de forgeron

L'enclume du forgeron dans tous ces états

mai 29, 2019

L’enclume : Tout ce que vous devez savoir

L’enclume est une masse métallique supportée par un billot sur laquelle  on forge des métaux. Cela peut être à froid ou à chaud. Les enclumes sont utilisés par de nombreux artisans que ce soit des forgerons, des cordonniers,  des serruriers, des horlogers, des bijoutiers et autres. Dans cet article, nous parlerons de l’enclume du forgeron utilisée depuis les temps anciens et qui, au fil du temps, s’est modernisée.

L’enclume est un outil très important dans le domaine de la forge. Il permet de travailler sur des métaux métalliques  pour les façonner et leur donner une forme donnée. C'est un outil qui a différentes utilités dans la forge.

Utilités de l'enclume dans le domaine de la forge

L’enclume pour le forgeron est un outil de travail primordial de la formation à la création des métaux dans un pur style artistique. L'enclume du forgeron lui permet d'utiliser plusieurs techniques. Elle permet  d'étirer,  de planer grâce à des marteaux, de donner des courbes, de souder, de faire des dégorgements. Il existe  certaines enclumes qui possèdent des perforations spéciales.

Celles qui sont carrées servent au maintien des accessoires utilisés pour terminer la forge du métal.  Celles qui sont rondes créent des poinçons  pendant le perçage. Les enclumes permettent également de faire des rapprochements des métaux par la soudure et aussi de couper le métal  à chaud.

L'enclume de forgeron

Les différentes formes d'enclume

Il existe plusieurs formes d’enclume qui aident les forgerons dans les différentes tâches. Nous avons :

  • Les enclumes qui ont une table  avec des bigornes. Les bigornes sont coniques  et pyramidales  permettant ainsi de nombreux  formages ;
  • Les enclumes des cloutiers qui permettent de faire  des baguettes pour la création de clous et la soudure du fer ;
  • Les enclumes en forme d'aiguilletiers qui ont des bigornes très plates avec des fentes au niveau de sa surface. Cette enclume  permet de travailler les férets ;
  • Les enclumes avec une bigorne qui permettent au forgeron de mettre en rond plusieurs pièces ;
  • Les enclumes des coureurs avec lesquels on taille en T l'ardoise ;
  • Les enclumes de maréchal qui permettent aussi bien de marteler que de forger ;
  • Les enclumes d'orfèvre sur lesquelles on peut forger tous les types de métaux. Elles ont diverses tailles et formes. Leur surface est en acier et la masse en fer.
  • Les enclumes teintes utilisées chez les teinturiers qui ne manquent pas de marquer l’objet de leurs noms.

Voici un une enclume professionnelle 50 kg parfait pour débuter en forge

Comment fabrique-t-on une enclume ?

Les enclumes comme nous l'avons vu dans le paragraphe précédent se présentent sous plusieurs formes et doivent être adaptées aux besoins du forgeron. Tout d’abord, pour forger une enclume, il faut se munir d'une masse de fer. Ensuite, il faut souder une barre à cette masse de façon à obtenir la formation d'un corps d'enclume.

Pour éviter que le poids soit trop élevé, on peut utiliser du bois plutôt que de souder une barre de fer à cette masse. Ensuite, on fait quatre trous sur chaque extrémité  des deux bouts et l'on met dans chacun trois pouces pour former un autre corps de l’enclume. Après cela, on amène la structure que forment ces trous à la forge pour la chauffer  et on la soude à la masse de l’enclume. Ceci est alors la création d'une enclume ordinaire. Il faut penser à forger d’autres corps pour avoir des enclumes spécifiques, adaptés aux besoins.

L'enclume de forgeron

Les différents outils d'une enclume

Une enclume de forgeron est souvent composée de deux parties : l'une active  qui permet de travailler la matière ; elle se situe sur la partie supérieure. L’autre partie qui se situe sur la partie inférieure est constituée d'une tige carrée qui a pour but d'empêcher le métal à forger de bouger sur la table de l’enclume. Comme outils on peut citer :

  • Le trancher

Il est l’outil le plus utilisé. Il sert à trancher le métal. Sa forme trapue et son angle ouvert permettent un travail à chaud. Il est à noter que pendant le travail, il faut souvent tremper le tranchet dans un liquide froid.

  • Le cône

Le cône de l’enclume est une bigorne en miniature et est verticale. La partie supérieure est donc constituée d'un cône de hauteur et de diamètre variable. Son usage est de réaliser le cintrage d'une volute à chaud. Mais, il permet également de réaliser l'enroulement et le calibrage d'un anneau (à la manière d'un triboulet de bijouterie). Aussi, cette partie aide à amorcer une courbure, voire agrandir le diamètre d'un trou percé précédemment.

  • La cloutière

Ce tas particulier fait office de cloutière, c'est-à-dire qu'il sert à maintenir la tige du clou sans la déformer pendant que la tête est formée. Le tas est donc creux en son milieu pour permettre le passage de la tige. Il remplace ainsi la cloutière à main "classique" de façon avantageuse, mais ne peut l'occulter du fait qu'il ne permet qu'une grosseur de tige limitée.

  • La contre-bouterolle

Il s’agit ici d’un outil d'enclume fort semblable à la cloutière d’enclume, mais non-creux et servant à ne pas déformer les têtes de rivets lors du rivetage d'une pince.

  • Le dégorgeoir d'enclume

Le dégorgeoir d'enclume est un outil de forme similaire au tranchet d'enclume. Il présente donc une partie supérieure en forme de coin, mais dont le tranchant est volontairement arrondi pour entamer le métal chauffé dans la forge sans le trancher.

Cet outil d'enclume est employé pour les opérations de dégorgeage qui consistent à créer une gorge au sein du métal. Son action peut-être rendue plus efficace avec l'emploi d'un dégorgeoir à main.

 L'enclume de forgeron

Relativement fréquent, il peut s'employer seul pour le dégorgeage de petites sections, mais est d'un usage plus pratique pour le dégorgeage de fortes sections lorsqu'il est employé par le forgeron avec son homologue emmanché.

  • Le griffon de l'enclume

Le griffon d'enclume est un outil très prisé en ferronnerie de par les multiples possibilités de formes qu'il permet d'obtenir. De plus, cet outil d'enclume est considéré comme polyvalent, car pouvant passer aisément du trou carré de l'enclume aux mâchoires d'un étau de forge.

La partie supérieure est constituée de deux tiges parallèles qui peuvent forgées dans la masse, ou plus souvent soudées à l'arc sur un rectangle d'acier faisant office de support de la queue de l'outil, mais également de butée contre la table de l'enclume.

Il sert à réaliser, tout comme le cône d'enclume, des cintrages de profilés pour obtenir des enroulements, permet au forgeron de réaliser les volutes complexes, ou plus simplement des opérations comme détordre à chaud un ressort...

Pour l'utiliser, il suffit de chauffer sélectivement la section de métal à cintrer et de la placer entre les deux tiges avant de lui imprimer un mouvement de torsion dont le résultat est l'apparition progressive d'une courbure sur la pièce. Une griffe de ferronnerie vient compléter son action.

  • La contre-étampe

La contre-étampe  est un outil d'enclume dont la partie supérieure se compose d'un tas de forme carrée muni d'une gouttière de section généralement ronde. Elle sert à mettre en forme une pièce de métal à chaud, pour en modifier la section ou le diamètre d'origine.

Son usage peut être également de régulariser la surface d'une pièce venant d'être soudée à la forge.

Il est à noter que cet outil est souvent utilisé par le forgeron soit seul sur l'enclume, ou en binôme avec un autre outil semblable, mais emmanché.

  • L’étampe d'enclume

Cet outil nommé étampe doit son nom à la courbe délicate de sa partie supérieure qui est non sans évoquer celle relativement gracieuse du cou d'un cygne...

Il permet au forgeron d'amorcer le début d'enroulement d'une volute près la forge de la pointe ou du noyau de celle-ci, d'une façon tout aussi efficace qu'avec l'utilisation de l’arête de la table de l'enclume.

  • Le tas d'enclume carré

Le tas d'enclume "classique" adopte la même forme qu'une contre-étampe, mais dépourvue ici de gouttière centrale. La partie supérieure est donc un tas de forme carrée dont les bords sont pourvus d'arêtes arrondies pour ne pas marquer le métal, contrairement aux arêtes de la table de l'enclume.

Son usage est de permettre une régularisation des surfaces de pièces forgées, en agissant de façon semblable à une chasse carrée, et servant de support au planage à l'aide de la chasse à parer.

  • Le cône d'enclume transversal

Cet autre outil d'enclume présente une forme identique au cône d'enclume évoqué précédemment. Mais, contrairement à celui-ci qui est vertical, la queue forme un angle à 90 ° qui porte la partie supérieure conique perpendiculaire au bord de la table de l'enclume, ce qui facilite les opérations à effectuer dessus.

L'usage de cet outil d'enclume est analogue au cône vertical, mais sa position permet également de réaliser des opérations de forge comme le calibrage. Il facilite l'accès à des zones délicates ou peu accessibles sur une pièce métallique.

  • Le dégorgeoir d'angle

Ce dégorgeoir d'enclume diffère du précédent par le fait qu'il ne présente pas une partie supérieure en forme de coin arrondi, mais une pente dont la principale arête permet de faire un dégorgement à 90° plus propre qu'un dégorgement classique. Cet outil peut se révéler fort efficace en coutellerie pour dégorger un départ de soie. Néanmoins, pour la réalisation d'une soie devant être centrée dans la largeur (pour une lame de dague par exemple), cet outil d'enclume devra s'utiliser avec un autre outil de forme semblable, mais emmanché et tenu par le forgeron, le frappeur activant celui-ci.

  • La contre bouterolle

La contre-bouterolle est un outil d'enclume permettant de riveter sans que la première tête du rivet ne soit complètement écrasée contre la table de l'enclume.

Elle se compose d'une partie active en forme de petit tas de section ronde ou carrée, dont la surface est munie d'une forme creuse en demi-sphère dont le but est d'épouser la forme de la tête du rivet. L’autre extrémité de ce dernier est matée grossièrement au marteau ou, de façon plus harmonieuse, à l'aide d'une bouterolle classique, soit en forme de burin, soit emmanchée.

Cet outil d'enclume est utilisé dans toutes les opérations de rivetage à chaud, que ce soit des assemblages de pièces de ferronnerie entre elles ou tout simplement le rivetage des deux parties d'une pince de forge.

Les meilleures marques d'enclume

Nombreuses sont les marques qui proposent des enclumes de forgeron. Mais, voici les meilleures en la matière : Redijan, Blacksmith, Swan, Sell, EKI, Mustad, DOLEX, ARIEX, Fim, GE… Toutes fiables et ayant déjà plusieurs années d’expérience dans le domaine, ces marques ne ménagent aucun effort pour mettre sur le marché des enclumes de qualité.

Pour acheter une enclume il faut se rendre aussi  dans les ateliers de forge pour commander auprès du forgeron le type d'enclume adapté à vos besoins. Vous pouvez vous rendre également sur les sites de vente en ligne comme le boncoin, eBay, France maréchalerie, Michel Vaillant forge par exemple. Vous y trouverez des enclumes neuves, mais aussi d’occasions. Selon votre budget, vous achèterez le modèle adapté.

Quel budget prévoir pour acheter une enclume de forgeron ?

Les prix des enclumes varient bien évidemment selon qu'elles soient d’occasion ou pas, de la marque, du type d'enclume, des outils qui vont avec, de l'atelier de forge, du site sur lequel vous allez effectuer votre achat etc.

Pour les enclumes d’occasion, vous pouvez prévoir environ un minimum  de 105 euros si vous souhaitez acquérir un modèle de base. En ce qui concerne les neuves, elles sont beaucoup plus chères, selon les outils qui vont avec. Il faut compter pour cela entre 550 à 7 000 euros pour la plus chère en magasin ou sur les sites de vente en ligne. En revanche, si vous vous rendez chez un forgeron, vous pouvez non seulement commander une enclume adapté et personnalisé, mais vous pouvez également négocier le prix. Cette option peut revenir entre 800 et 4500 euros pour la plus complète.

Sommes toutes, nous pouvons retenir que l'enclume  est très important pour tout forgeron qui a pour but de créer, de transformer les objets métalliques en de magnifiques objets d'art. La fabrication d'une enclume nécessite beaucoup de temps et de moyens, ce qui explique son prix relativement élevé. Toutefois, vous en aurez certainement une qui soit adapté à votre budget.

Si vous débutez, privilégier l'achat d'un backstand en premier temps, qui lui sera plus polyvalent.



Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

-20% sur la 1er Commande

Nous offrons -20% de Réduction sur votre 1er Commande sur tous nos produits, avec le code : FORGE20