Four de trempe en forge

Four de trempe en forge

Four de trempe en forge

Dans une forge moderne et professionnelle, il est indispensable d’avoir certaines machines ou certains appareils pour des productions de haute qualité. Et l’un des appareils incontournables dans une forge est le four de trempe qui joue un rôle très capital dans la transformation des métaux.

 

Qu’est-ce que le four de trempe ?

Le four de trempe est un appareil conçu exclusivement pour faire le traitement thermique  des métaux en général et de l’acier en particulier. Le four de trempe est pour la plupart du temps fabriqué avec de la tôle en acier pour pourvoir contenir une forte chaleur. Pour éviter les accidents, cet appareil est toujours équipé d’une porte pivotante pour éviter tout éventuel contact.

De plus le four de trempe intègre un performant système d’isolation thermique composé de fibres en céramique et de foyer conçu en une seule pièce. Les fours de trempe les plus modernes sont équipés de système de réglage digitalisé avec écran qui permet de connaitre la température à l’intérieur du four.

 

A quoi il sert dans une forge ?

Un four de trempe est appareil fortement utilisé dans la métallurgie et dans la forge en particulier. C’est un appareil qui sert faire du recuit d’acier pour la fabrication des couteaux. En dehors de cette première utilité, il sert à tremper plusieurs types de métaux. Il sert à faire de la trempe de l’acier avec une formation allotropique. Il sert aussi à faire de la trempe des alliages d’aluminium sans formation allotropique.

 

Pourquoi utiliser le four pour la trempe des métaux ?

L’utilisation du four pour la trempe des métaux à plusieurs avantages.

Dans un premier temps, lorsque la trempe se fait à une température plus haute que celle d’un point de transformation de phase, le four de trempe permet d’obtenir un acier ou un métal plus malléable. Cependant, il est recommandé de tenir compte de la teneur en carbone de l’acier, sinon, à la place d’un métal malléable, on risque d’obtenir un métal dur et difficile à transformer.

Dans un second temps, la trempe est faite à une température de mise en solution d’un composé chimique ou inter-métallurgique et refroidir à une vitesse accélérée. Dans ce cas, la trempe dans un four permet de conserver les composés du métal trempé et évite au maximum la formation de nouveaux précipités chimiques indésirables.

 

Comment reconnaître un bon four ?

Un bon four de trempe se reconnait par ses caractéristiques techniques. Parlant de caractéristique techniques, il doit avoir une grande profondeur pour pouvoir contenir assez de métaux en même temps et pour permettre de gagner du temps.

Il doit aussi est équipé d’une plateforme de commandes digitales pour faciliter son utilisation. Sur le plan de performance, le bon four de trempe doit avoir une tension monophasée de 220 volts pour permettre son utilisation sur une prise de secteur.

Il doit avoir une puissance minimale de 4KW pour pouvoir fournir une température de 1100°C en 1h30 au maximum. Pour finir, le bon il doit être équipé d’un système d’isolation très performant pour éviter les éventuels accidents en cas de contact avec son utilisateur.



Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.