Le forgeron au temps médiéval

Le forgeron au temps médiéval

La période de temps comprise entre le V et le XVe siècle est appelée dans l’histoire de l’Europe le Moyen Age. Il s’agit d’un temps dans l’histoire de l’humanité où de profonds changements sociétaux ont lieu et la société se réorganise. A cette époque, le forgeron apparaît comme un artisan ayant la particularité de travailler les métaux et sa place est assez importante dans différents secteurs. Les lignes qui suivent nous permettront de faire un focus sur le métier de forgeron au temps médiéval. 

 

Les métiers du moyen âge

A cette époque-là, la population était beaucoup plus rurale. Les différents métiers du quotidien retrouvés sont essentiellement dans l’agriculture, l’élevage et l’artisanat. L’alimentation est principalement assurée par des paysans, des vignerons, des meuniers, des boulangers, des marchands de vin, des pêcheurs et des bouchers. Le tisserand se charge de vêtir les personnes ainsi que le tailleur ; la construction est assurée par le tailleur de pierre et le maçon ;  et le forgeron contribue à la création d’outils en métal pour le quotidien ou pour les travaux.

 

Le rôle du forgeron médiéval

C’est un artisan qui sait manier le métal chaud dans le but de pouvoir créer des outils mais aussi en réparer. Son rôle est de premier plan car il aide différents corps de métiers à pouvoir mener à bien leurs travaux avec des outils très spécifiques créés entre ses mains. Que ce soit pour répondre à des besoins du quotidien ou professionnels, il intervient et joue un rôle majeur placé au centre de la société. Raison qui peut expliquer le fait qu’il se retrouve souvent au cœur des villages et non à l’extérieur comme d’autres ouvriers. C’est un métier qui se décline sur plusieurs spécialisations.

 

Le forgeron et les outils tranchants

Il s’agit d’un forgeron du moyen âge avec la particularité de s’occuper de tous les outils tranchants et qui demandent une certaine finesse. Il est  appelé le taillandier, car les objets dont il s’occupe se font appelés les outils à taillants. Pour mener à bien ses activités, il utilise une gamme de marteaux bien spécifiques et des pinces de forges qui lui permettent de donner une précision au métal chauffé.

 

Le forgeron en charge des hauberts

Les hauberts sont des protections corporelles ressemblant fortement à une robe pouvant descendre jusqu’aux jambes. Elles sont utilisées par les chevaliers à cette époque dans le but de protéger le haut de leurs corps fasse à d’éventuelles attaques de leurs ennemis. Un forgeron spécialisé, appelé haubergier, se chargeait de leur confection. 

 

Le forgeron médiéval et les outils de l’agriculture

Appelé également Mestre Fêvre, ce forgeron était au cœur de la confection des outils tels que les socs de charrues et lames d’outils, pour le travail de la terre et l’entretien des champs. Mais c’est également ce dernier qui s’occupait des clous, des ferrures de portes et des épées et équipement de guerre des soldats.

 

Conclusion

Au moyen âge, le forgeron est au cœur de plusieurs activités dont il assure le fonctionnement et la survie grâce à la fabrication d’outils divers et utiles. Selon sa spécialité, chaque forgeron a pour rôle de former à partir de différents métaux l’élément qui conviendra à la demande des populations. Il vit et travaille au cœur des villages pour assurer son service.



Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

  • Paiement sécurisé

    Par carte bancaire,
    PayPal ou Stripe

  • Satisfaction garantie

    30 jours à réception de votre
    colis pour changer d'avis

  • Service client 7j/7

    Assistance 9h - 19h
    Les week-ends 9h - 12h

  • Livraison gratuite

    La livraison est suivie et offerte !