Les aciers carbones en coutellerie

Les aciers carbones en coutellerie

décembre 10, 2018

Les aciers carbones en coutellerie

Dans le secteur de la coutellerie, l’acier est un matériau largement usité. Ce matériau fait appel à de nombreuses nuances. Il existe deux grands types d’acier en coutellerie, il y a les aciers carbones et les aciers inoxydables. On peut aussi créer une variante qui s'appel l'acier damas.

La définition de l’acier carbones

L’acier est un alliage de fer et de carbone. On parle d’aciers carbones en coutellerie quand l’acier ne présente pas d’autre type d’alliage. Cette nuance est extrêmement sujette à l’oxydation. Si un acier est doté de carbone en quantité importante, son durcissement est favorisé par le traitement thermique. Cette dureté procure plus de longévité au pouvoir de coupe.

Néanmoins, une forte augmentation de la teneur en carbone fragilise la lame. Pour les aciers carbones en coutellerie, le traitement thermique est le secret de la qualité de la lame d’un couteau. Certains couteliers font encore usage d’une nuance d’acier avec une teneur en carbone avoisinant les 0,20%.

Les aciers carbones en coutellerie

La composition de l’acier carbones

L’acier est composé de cristaux de fer. Ces éléments existent sous plusieurs formes tels l’arrangement des atomes et sous de nombreuses tailles. Des apports peuvent être attribués aux cristaux ou entre les cristaux. On peut citer l’insertion du carbone à titre de boules ou de disques entre les cristaux et de liens aux atomes de fer comme le carbure.

Ainsi, la composition des aciers carbones en coutellerie s’appuient sur la composition et les traitements associés. En effet, l’acier peut être travaillé sous la chaleur et au froid. De plus, l’acier peut être forgé. Pour rappel, l’acier forgé est obtenu avec la mise en forme à l’état solide avec le procédé de la distorsion.

Les recommandations concernant les aciers carbones en coutellerie

Avant d’acquérir un couteau, il convient de mieux connaître la matière du couteau. Il s’agit de définir exactement ce qu’on souhaite effectuer avec le couteau, le type d’usage correspondant. Au niveau de la performance,  les aciers carbones en coutellerie comprennent une structure plus fine. Néanmoins, le tranchant d’un couteau en aciers carbones en coutellerie est plus efficace. De plus, il bénéficie d’un aiguisage plus aisé.

Avec le temps, la lame du couteau risque d’acquérir des taches. Cette usure est normale et ne constitue pas un défaut. Pour pallier à cet inconvénient, il est conseillé d’entretenir la lame avec rigueur. En effet, l’humidité provoque la rouille des aciers carbones en coutellerie.

Ainsi, il est déconseillé de mettre le couteau fait en aciers carbones en coutellerie en lave vaisselle, ainsi que les séjours du couteau dans de l’eau. Les aciers carbones en coutellerie sont plus faciles à réaffuter notamment lorsque l’on se trouve dans un milieu naturel en pleine brousse ou dans un lieu hostile sans  civilisation autour.

En effet, une simple pierre suffit pour affuter une lame de couteau en acier. Il est particulièrement recommandé pour les adeptes du bushcraft, de la chasse, de la pêche. Toutefois, il convient d’entretenir régulièrement une lame en aciers carbones en coutellerie pour disposer d’un tranchant qui reste efficace.

Quelques cas d’aciers carbones en coutellerie

Parmi les aciers carbones en coutellerie, on peut citer les aciers martensitiques. En fait, la dureté des lames revient au traitement thermique appelé trempe.

Actuellement, le procédé de précipitation austénitique transforme les cristaux de ferrite en austénite, grâce à la température de l’acier qui est porté à 1 100 C, durant une heure. Le grain de l’acier ainsi obtenu est suffisamment fin pour procurer un excellent tranchant. Il s’agit d’un acier qui résiste bien aux chocs.

En outre, les aciers alliés constituent des alliages de divers éléments. Ainsi, les aciers carbones en coutellerie obtenus sont non magnétiques, résistants au choc. Comme ils ne sont pas trempés, ils opposent une bonne résistance à la corrosion. En coutellerie, on utilise ces aciers carbones en coutellerie pour la fabrication de lame « sandwich » ou laminée

Les plus utilisés en coutellerie sont :

  • Acier XC75: Dureté monte jusqu'à 60 HRC.
  • Acier Carbon V: La dureté après son revenu 59-66 HRC.
  • Acier A2: La dureté après son revenu 60 HRC.
  • Acier White Steel: La dureté après son revenu 63-65 HRC.
  • Acier Blue Super Steel: La dureté après son revenu 64-66 HRC.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.