La spécialité du forgeron coutelier

1 Commentaire

forgeron coutelier

Il existe différents types de forgerons déclinés selon la nature de leur œuvre. Parmi ces forgerons spécialisés, on peut compter le forgeron coutelier. Leur production tourne essentiellement autour des différentes déclinaisons d’instruments tranchants. Son métier lui demande beaucoup de finesse et une spécialisation de maître car il faut faire preuve de créativité et de dextérité. Focus sur le métier de forgeron coutelier.

 

L’art de la coutellerie

La coutellerie est un art qui naît en France au XIIIe siècle. C’est un savoir et une méthode qui exigea la capacité de créer un couteau à la main. La confection de ce dernier passe par la lame du couteau jusqu’à son manche. Cette activité demande plusieurs étapes différentes que sont aussi bien des techniques modernes que celles beaucoup plus traditionnelles. Le choix du métal qui sera transformé en lame est important, ainsi que celui de la matière qui servira à la confection du manche.

 

La création du couteau

Il fabrique des instrumentaux tranchants, dont les couteaux. Ces derniers sont d’ailleurs particulièrement demandés à des usages divers et font souvent l’objet d’un travail assez admirable. Plusieurs étapes sont alors à respecter. Celles-ci commencent par la création  du croquis de la lame du couteau. Vient ensuite le découpage du double de ce croquis sur métal. Une fois fait, il faut chauffer la forge, ceci permettra de rendre la lame satinée après un travail précis de celle-ci. Le  la montera sur le manche sélectionné à cet effet et se chargera enfin des finitions et de l’affûtage.  

 

Les métaux utilisés par le forgeron coutelier

Pour le choix du métal utilisé pour la fabrication d’un couteau, le forgeron coutelier utilisera deux grandes familles d’aciers à savoir des aciers carbones ou des aciers inoxydables. Il pourra aussi se conformer à la demande du client au cas où il aurait exprimé un souhait particulier concernant cet aspect. Bien évidemment, le métal utilisé se veut suffisamment résilient à l’usure et favorable pour le tranchant de la lame.

 

Les composantes qui assurent la qualité du métal

L’utilisation et la fonction du couteau sont diverses d’où l’importance du matériel adéquat. En effet, selon que le couteau fera l’objet d’un usage en plein air, d’une exposition à l’humidité ou autre, les composantes intervenants dans la lame sont à prendre en compte. Voici quelques-unes assurant la dureté de la lame, sa résilience à l’usage et son inoxydabilité :

  • Le chrome
  • Le carbone
  • Le manganèse
  • Le cobalt
  • Le Nickel
  • L’azote

Les composantes qui assurent la qualité du manche

Le manche du couteau également est important et ils peuvent fabriqués grâce à divers matériaux. Là également il s’agit de faire le choix du matériel qui soit d’une bonne qualité c’est-à-dire assurant résistance et dureté, mais également du côté esthétique car le manche joue un grand rôle dans le design d’un couteau. Voici quelques matériaux capables de satisfaire vos exigences :

  • Le bois
  • L’Ivoire
  • Le caoutchouc
  • L’aluminium

 

Conclusion

Le forgeron se consacre à la création d’outils tranchants. Son rôle est particulier et son travail précis. Dans son ouvrage, il doit prêter attention aux composantes aussi bien du métal de la lame que du matériel qui sera servi pour le manche. C’est un artisan qui fait preuve de beaucoup de finesse et de créativité.



1 Réponse

Bourasseau Nathan
Bourasseau Nathan

mars 03, 2021

Bonjour j’aimerai faire une formation pour devenir forgeron, possibilité de me renseigner svp merci d’avance .

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

  • Paiement sécurisé

    Par carte bancaire,
    PayPal ou Stripe

  • Satisfaction garantie

    30 jours à réception de votre
    colis pour changer d'avis

  • Service client 7j/7

    Assistance 9h - 19h
    Les week-ends 9h - 12h

  • Livraison gratuite

    La livraison est suivie et offerte !