Tout sur la ferronnerie d’art

Tout sur la ferronnerie d’art

L’artisanat connaît un grand essor à partir du XIIe siècle et avec elle différents métiers qui vont très vite devenir incontournable dans les villes et villages. Le travail notamment des métaux inspire beaucoup de considération et le forgeron est un personnage occupant une place de choix. Par la suite, le travail du métal se fait à des fins utilitaires (création de lampes, de serrures, portails et armes de guerre…)  mais aussi de création d’œuvres artistiques. Découvrons ici la ferronnerie d’art.

 

Evolution de cet art

Elle se développe grâce à la demande accrue des édifices publics et des palais appartenant à la bourgeoisie de l’époque. En effet, la ferronnerie d’art s’intéresse d’abord aux classes sociales de la noblesse. C’est en France que la ferronnerie d’art connait les meilleures performances dans la dernière partie du XIXe siècle. Et jusqu’à nos jours, elle continue de séduire par des œuvres datant des siècles précédents ou par des nouvelles.

 

Les caractéristiques de la ferronnerie 

Si elle a su ravir et séduire autant de personnes depuis des années, c’est parce qu’elle a la particularité en plus d’être très élégante et durable. En effet, ces œuvres travaillées par des ferronniers professionnels ont le mérite de durée dans le temps et cela peut se remarquer sur les monuments anciens dont les portails et les clôtures datent de bien des siècles avant. De plus, c’est un art qui peut se retrouver dans différentes pièces d’une maison, différents bâtiments ou différents espaces.

 

La ferronnerie d’art nouveau

Elle tire ses origines d’une époque où les différentes tendances artistiques se veulent fortement influencées par la Grèce antique. Lors des mouvements du renouveau, l’accent est mis sur le beau et l’engouement et les changements observés donnent naissance au mouvement d’art nouveau.  Tous les arts sont touchés, et par la même occasion la ferronnerie d’art. C’est ainsi que cette dernière offre trois principaux styles : le grand classique, le romantisme et le néo-gothique.

 

La ferronnerie d’art  de déco

Elle se développe dans les années 1920  à 1940. Elle vient pour donner un souffle nouveau à la ferronnerie qui est envahi par le style art nouveau. Les populations pensent de plus en plus autrement et recherchent d’autres types de beauté qui soit moins classique. C’est pourquoi la ferronnerie d’art déco se veut un peu plus épurée et flagrante. La ferronnerie d’Art nouveau est ensuite appelée Style 25 en référence à une exposition internationale des arts décoratifs en 1925 à Paris.

 

La ferronnerie contemporaine

Ce style naît bien après les deux précédents et après que l’Europe ait connu les différentes guerres. Ce temps difficile a pourtant permis aux artistes de trouver en eux une inspiration tout en la mêlant les styles du passé. Mais c’est surtout la personnalisation qui fait du style contemporain un style évolué et propre à chaque artiste qui s’y soustrait.

 

Conclusion

La ferronnerie d’art est un type de ferronnerie qui fait appel au côté artistique du travail du métal. Il se développe et évolue selon différents courants donnant naissance à des styles qui ont marqué leur temps et qui se retrouvent toujours aujourd’hui avec un air un peu plus moderne.  

Elle ne concerne pas simplement le simple travail du fer sur un plan technique car elle demande une agilité et un savoir-faire artistique.



Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

  • Paiement sécurisé

    Par carte bancaire,
    PayPal ou Stripe

  • Satisfaction garantie

    30 jours à réception de votre
    colis pour changer d'avis

  • Service client 7j/7

    Assistance 9h - 19h
    Les week-ends 9h - 12h

  • Livraison gratuite

    La livraison est suivie et offerte !