L’épée viking

L’épée viking

En Europe occidental à l'époque des invasions vikings et nordiques, l'épée carolingienne ou l'épée viking étaient les plus populaires pendant le moyen âge. Sa légèreté, sa résistance et sa flexibilité ont rapidement fait d’elle une épée convoitée et un avantage de poids sur le champ de bataille.

 

Historique

À l’époque viking, les épées étaient des armes relativement chères que seuls les membres de la cavalerie pouvaient se permettre de s’en procurer. Progressivement, l’épée remplaça le seax de la fin du de la fin du VIIIe siècle. Puis, la disponibilité d’un acier de meilleure qualité au IXe siècle permit la production de lames plus étroites avec un effilement plus prononcée que leurs prédécesseurs.

 

Caractéristique de l'épée viking

Les épées vikings étaient de formes dérivées de neuf modèles principaux, à un seul ou à double tranchant. Elles avaient une lame longue de 70 à 90 cm avec des rainures peu profondes, parfois profondes sur toute la longueur, afin d’augmenter la puissance et la flexibilité de l’épée. Elles avaient une poignée à une main, une garde plate et épaisse avec un pommeau en forme de chapeau.

 

Son maniement

L’épée viking était dotée d’une grande résistance et d’une grande élasticité. Elle se révélait d’une efficacité redoutable sur le champ de bataille et conférait un net avantage à son propriétaire. En effet, elle lui permettait de porter des coups plus durs ainsi qu’une facilité de manipulation.

L’épée Ulfberht pouvait transpercer facilement la cotte de mailles et pouvait s’extraire facilement du bouclier de l’ennemie. Elle conférait ainsi à son propriétaire une force de frappe supérieure et une plus grande mobilité après qu’il eut porté un coup à son adversaire.

 

Fabrication

L’épée viking était fabriquée par des artisans spécialisés. En effet, les armes de guerre du moyen âge étaient fabriquées en mélangeant le fer avec du carbone. Une trop faible concentration de carbone rendait l’épée plus élastique et moins résistante tandis qu’une trop forte concentration la rendait cassante.

Les artisans se servaient d’acier au creuset pour fabriquer leurs épées les plus résistantes. Cette forme d’acier produite en Orient est la forme la plus pure de l’acier. Elle était obtenue en chauffant le fer, le carbone ainsi que d’autres minerais dans un creuset. Le produit ainsi obtenu était donc beaucoup plus riche en carbone et moins riche en scories.

 

Types d’épées vikings

Les épées vikings sont classées par types de A à Z. Les plus connues sont :

  • L’épée Ulfberht

Il s’agit d’un modèle d’épée viking de type X utilisée dans les années 800 à 1000. Elle est connue comme l’épée viking la plus performante, car étant plus dure, plus flexible et plus résistante. Elle mesurait dans les environs des 80 cm, avec comme spécificité une gorge plus large, mais légèrement profonde. Sa poignée mesure en moyenne 10 cm et la garde, de forme carrée, mesure entre 18 et 20 cm, le tout pour un poids de seulement 900 g.

 

  • L’épée de SAEBO

Encore connue sous le nom d’épée Thurmuth, c’est une épée viking de type C. Il s’agit de l’une des épées les plus longues et les plus lourdes de l’époque viking. Elle mesure au total 102,4 cm pour un poids de 1,9 kg.



Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

  • Paiement sécurisé

    Par carte bancaire,
    PayPal ou Stripe

  • Satisfaction garantie

    30 jours à réception de votre
    colis pour changer d'avis

  • Service client 7j/7

    Assistance 9h - 19h
    Les week-ends 9h - 12h

  • Livraison gratuite

    La livraison est suivie et offerte !