Fabrication de mes premiers couteaux de lancer

couteaux de lancer

Fabrication de mes premiers couteaux de lancer

Bonjour à tous, je m’appelle Gwendal et j’ai découvert le lancer de couteaux il y a trois mois en surfant sur le Web. Je suis un ancien sportif de haut niveau qui s’est violemment blessé à la cheville en pratiquant le foot en salle. J’ai alors dû abandonner le triathlon, tandis que je préparais un Iron Man, ainsi que toute pratique sportive trop intense pour ma cheville.

En découvrant le lancer de couteau je me suis régalé, j’ai enfin retrouvé un sport dans lequel je pouvais exceller et me donner à 200 % sans pour autant forcer trop fort sur mon corps et risquer des blessures.

Le lancer de couteau

Il existe plusieurs formes de lancer. D’une part, le lancer en rotation pour lequel on doit lancer à des distances définies et adaptées au nombre de rotation du couteau. D’autre part, il y a le lancer instinctif, soit en no spin (pas de rotation) soit en half spin (demi rotation) où le lanceur adapte « instinctivement » son geste à la distance. C’est le lancer instinctif sur lequel j’ai décidé de mettre toute mon énergie et plus particulièrement dans le style SKANF (qui signifie coupé) qui est un style russe mis au point par le spécialiste Yuri Fedin.

Les couteaux de lancer 

La plupart des couteaux de lancer sont réalisés en full tang et la soie fait aussi office de manche. Si les couteaux pour les lancers en rotation sont parfaitement équilibrés, ce n’est pas forcément le cas pour ceux dédiés au lancer instinctif.

Voici des exemples de couteaux que je recommanderai pour les différents types de lancer :

  • Le couteau Magnum Bayley Ziel II de Boker pour le lancer en rotation.
  • Le couteau Arrow vendu par flyingsteel pour le lancer instinctif et plus particulièrement en no spin.

Si les tarifs des couteaux de lancer en rotation restent raisonnables (moins de 40€ la pièce) ceux pour le lancer no spin, en plus d’être parfois difficile à trouver en France, peuvent se trouver sur internet jusqu’à 100€ la pièce hors frais de transport et frais de douane éventuels. C’est cette facture bien salée qui m’a amené à fréquenter des débrouillards qui fabriquent leurs propres couteaux et qui m’a donné envie de concevoir les miens.

Ma conception

C’est ainsi que j’ai rencontré Zitoon Knives sur Facebook. Il s’agit d’un fabricant français dont j’ai fait la connaissance après lui avoir acheté un set de 3 magnifiques couteaux de lancer no spin à un tarif très abordable. Après plusieurs échanges avec cette personne fort sympathique, il m'a expliqué comment procéder et m'a proposé de mettre à disposition son fournisseur qui réalise des découpes de métal sur mesure. Ces découpes sont réalisées sur de l’acier Hardox 450, qui est un acier résistant à l'abrasion d'une dureté nominale de 450 HBW. HBW signifie Hardness Brinell Wolfram, une mesure de dureté standard réalisée avec une bille en tungstène. Cet acier offre une bonne résistance aux déformations et à l'abrasion. Sa plus grande résistance fait qu'il dure plus longtemps.

Le choix de l’acier est très important dans la réalisation de couteaux de lancer. Ces derniers vont encaisser beaucoup de chocs, car lorsqu’un couteau arrive sur la cible il peut heurter un couteau déjà planté. Il faut choisir des aciers suffisamment durs mais pas trop, afin d’éviter de les casser, car ils sont soumis à des chocs importants. Il faut donc qu’ils puissent garder une certaine flexibilité. On pourra utiliser un acier de type ressort ou un acier fait pour réaliser les lames de couteaux outdoor.

Le plan que je devais suivre était donc relativement simple :

  • réaliser un plan 2D des modèles avec un logiciel de dessin vectoriel ( format SVG)
  • faire découper le métal par un fabriquant
  • réaliser les émoutures manuellement à la maison.

Un autre avantage à concevoir ses couteaux est bien évidemment de pouvoir les adapter à son utilisation, ses envies et sa morphologie. Mes critères étaient les suivants :

  • épaisseur importante (8mm : peu courant) pour un meilleur contrôle de la vrille des couteaux
  • embase large pour décaler le centre du couteau vers l’arrière et limiter sa chute
  • adapté à ma main et à ma prise
  • design basique, je me limite au fonctionnel.

Ainsi, j’ai utiliser de la pâte à modeler afin de me permettre de visualiser des formes et des cotes qui soient au plus proche de ma morphologie palmaire. De plus j’ai décidé de faire 3 modèles dont un serait équilibré vers le centre afin de me permettre de lancer en half spin.

Pour réaliser les plans au format SVG, j’ai décidé d’utiliser le logiciel de dessin vectoriel Inkscape qui est simple d’utilisation, open source et gratuit. J’ai commencé par positionner quelques guides, ce sont des droites horizontales et verticales qui m’ont permis de positionner des points clefs que j’ai ensuite reliés avec des courbes de Bézier, qui sont des courbes dont un peut régler le rayon de courbure. J’ai réalisé la moitié de droite du dessin avant de copier l’objet et de faire une transformation miroir sur l’objet nouvellement créé. Cela m’a permis d’obtenir deux objets complètement symétriques que j’ai ensuite fusionnés.

Voici le résultat de mes efforts et le design des couteaux que je vais fabriquer par la suite :

  •  Ils ont une longueur de 25 cm, la longueur minimale pour la compétition étant de 23 cm. J’ai respecté le format du fournisseur, rouge pour les coupes et jaune pour les gravures. Cela m’a permis de rajouter un petit logo en jaune.

A l’heure actuelle, la commande a été passée au fournisseur et j’attends avec impatience la livraison de mes premiers couteaux. Je vous dis donc à bientôt pour l’écriture d’un nouvel article où je vous décrirai comment j’ai réalisé les émoutures avec un backstand que j’achèterai chez forge origine et avec des vidéos de quelques lancers :)

(Article invité) Article réalisé par Gwendal TOULLEC, passionné de lancer de couteaux.



Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

  • Paiement sécurisé

    Par carte bancaire,
    PayPal ou Stripe

  • Satisfaction garantie

    30 jours à réception de votre
    colis pour changer d'avis

  • Service client 7j/7

    Assistance 9h - 29h
    Les week-ends 9h - 12h

  • Livraison gratuite

    La livraison est suivie et offerte !