couteau-manche-micarta

Fabrication d'un manche de couteau en micarta.

juin 22, 2018

Fabrication d'un manche de couteau en micarta

 

Le Micarta, un ingénieux matériau encore méconnu de la coutellerie artisanale

Les procédés inventifs qui ont donné naissance au micarta permettent aux amateurs de coutellerie de fabriquer des couteaux, dont l'excellence pourra être ajustée selon la préférence de son créateur. Accessible et robuste, le manche de couteau en micarta a même séduit les plus grands noms de la coutellerie, comme Fallkniven. Penchez-vous d'un peu plus près sur les qualités de ce matériau composite, afin de mieux appréhender vos futurs choix de couteaux.

couteau-manche-micarta-vert

Qu'est-ce que le micarta ?

Le micarta est une matière synthétique composite que l'on peut fabriquer à partir de tissus, de toile, de papier, imprégnés de résine époxy, de résine de polyester ou de résine phénolique. Le micarta est un matériau très apprécié dans la fabrication de manches de couteau, notamment pour sa solidité, sa résistance aux chocs, à l'humidité, et aux abrasions.

Le micarta s'inscrit dans la famille des matériaux composites tels que le G10 ou la fibre de carbone, avec une particularité de poids : sa démocratisation auprès de tous les bricoleurs amateurs d'artisanat. A l'aide d'une simple résine et d'un catalyseur, ou bien d'une résine bi-composant, il vous est possible de créer de vos mains un magnifique manche de couteau composite en recyclant vos tissus inusités.

Comment est fabriqué le micarta ?

Le micarta est obtenu par l'imprégnation homogène de résine synthétique sur des couches successives de matériaux de base (tissus, carton, toile). L'ensemble sera séché sous pression et formera une planche d'un matériau unique : le micarta.

Une fois votre planche de micarta artisanal terminée, il vous suffira de la travailler comme du bois.

C'est une fabrication qui n'a rien de compliqué, et est à la portée de tous. Il faudra en revanche veiller à suivre avec précision les étapes de création, ainsi que les dosages de résines et de durcisseur.

Les outils pour faire un manche en micarta

Premièrement il vous faudra les ressources et le matériel nécessaire pour la confection d'un manche en micarta.

  • Résine de polyester ou d'époxy

  • 2 paquets de serviettes en tissu de couleurs différentes

  • 2 serre-joints

  • Un contenant en plastique de la taille maximum des serviettes en papier

  • 2 plaques de bois d'épaisseur un centimètre faisant la taille du contenant en plastique

  • Une bouteille d'eau en plastique vide à couper en son milieu

  • Une baguette de bois pour le mélangeur

  • Une paire de gants vinyle non poudrés

  • Un masque et des lunettes de protection

matériels-fabrication-manche-micarta

    Avant de commencer le mélange vous devrait travailler dans un lieu aéré, ventilé dehors si possible. Car l'odeur que dégage la résine est très forte. Par expérience la première fois j'ai voulu le faire à l'intérieur de la maison à la cuisine. J'ai découvert par malheur l'odeur que dégager la résine de polyester. J'ai dû laisser les fenêtres ouvertes pendant 1h le temps que cela se dissipe, même après 1h on avait encore la senteur de la résine dans la maison. Alors n'oubliez pas de travailler la résine dans un lieu ouvert. Utiliser des lunettes et un masque de protection pour éviter de respirer les émanations du produit et n'oubliez pas aussi des gants de protection afin d'éviter les brûlures sur vos mains.

    1er étape

    Commencez par découper les serviettes en papier, pour qu'il rentre parfaitement dans le bac en plastique. Disposez-les à l'intérieur pour voir si l'ensemble correspond bien. Une fois fais, retirer les de la boîte, pour pouvoir mettre au fond du bac une des plaques en bois, qui elles aussi ont été préalablement découpé à la forme du contenant. Les plaques de bois devront être plastifié, pour éviter qu'elle soit collée à la résine lors du séchage.

    2eme étape

    Vous allez venir verser la résine de polyester dans la bouteille en plastique en y ajoutant la dose de durcisseur adéquat en fonction de la quantité de résine, ceci est généralement marqué sur une notice avec la boîte lors de l'achat de la résine. Il ne faut pas se tromper sur la dose de durcisseur à mettre, car vous risquez soit que le mélange se durcisse trop vite soit, à l'inverse qu'elle ne sèche pas et durcisse pas. Vous allez venir mélanger pendant environ 5 minutes à l'aide de la baguette en bois.

    3eme étape

    Une fois la première plaque de bois mise au fond du bac, disposer la première couche de papier de couleur puis verser une première couche de résine préalablement mélanger au-dessus des serviettes, tout en étalant le liquide sur toute ça surface. Ensuite vous allez mettre une deuxième couche de papier de couleurs différentes, afin d'obtenir un rendu de couleur superposer. Vous ferez ce processus jusqu'à ce que vous trouviez que l'épaisseur des couches de papier et de résine soit suffisante pour le manche du couteau.

    Récapitulatif des étapes :

    • mettre la plaque en bois au fond du bac

    • mettre une première couche de serviette

    • disposer une première dose de résine pour imbiber toute la première couche de serviette

    • remettre une deuxième couche de serviette de couleurs différentes (pour le côté esthétique)

    • reverser une dose de résine afin de bien imbiber la couche de serviette

    Répétez cette opération jusqu'à ce que bon vous semble, puis à la fin vous viendrez mettre la deuxième plaque de bois pour ensuite venir serrer et compresser le tout à l'aide des deux serre-joints.

    Attendez environ 24 heures ou plus pour que la résine durcisse complètement afin d'obtenir un matériau dur.

     

    4eme étape

    Vous allez venir vérifier que votre micarta est bien un aspect dur et sec. Une fois fait et que votre micarta est prêt pour la mise en forme, vous allez dans un premier temps enlever les deux serre-joints et la première plaque de bois pour ainsi venir enlever le micarta du contenant plastique. Cela peut prendre du temps car le plastique sera peut-être collé. Vous allez voir que sur les côtés de votre plaque les couches ne sont pas correctement, esthétiquement ordonné. Il faudra venir enlever un peu de matière sur tout le tour de la plaque.

     manche-micarta

     

    5eme étape

    Grâce aux deux plaques de bois qui ont compressées vos serviettes en papier, vous n'aurez pas besoin d'aplanir vos plaquettes. Ainsi vous allez venir découper en deux votre plaque de micarta soit au centre de la largeur soit par le milieu de l'épaisseur. Il faudra dessiner le contour du manche de votre couteau avec sa plate semelle sur les deux plaquettes. Ensuite vous viendrez les découper à l'aide d'une scie à chantourner, pour enfin venir percer les trous où seront placés les rivets.

     

    6eme et dernière étape

    Vous allez venir en coller les deux plaquettes de micarta sur la plate semelle de votre couteau à l'aide d'une colle époxy de préférence. Maintenez les avec des serre-joints en attendant que la colle et sécher. Une fois fait, enlever les deux serre-joints puis passer à l'atelier de ponçage. Quand vous allez poncer vous allez créer de fine particule toxique alors il sera indispensable de vous protéger à l'aide d'un masque respiratoire. Dès que vous aurez créé la forme souhaiter à votre manche de couteau, vous pourrez venir la poncer avec du grain de plus en plus fin, pour obtenir un aspect lisse et poli. Si vous avez la possibilité, passer une pâte à polir pour lui donner un aspect plus fini.
    couteau-manche-micarta

     

    L'avantage d'avoir un couteau avec un manche en micarta, viens de sa durabilité et de sa robustesse. C'est parfait pour une utilisation en extérieur comme la chasse ou le bushcraft grâce à son imperméabilité et à sa légèreté. Il existe différents types de matière pour un couteau. 

    Choisir un manche de couteau en micarta ou en G10 ?

    Le G10 est lui aussi un matériau composite très apprécié pour la confection de manche de couteau. Sa différence avec le micarta est que le G10 est composé de fibre de verre imprégnée de résine époxy.

    Le G10 est particulièrement utilisé pour la fabrication de couteaux tactiques ou couteaux de camping de haute résistance. En effet, la forte concentration de fibre de verre, mariée à une résine durcie avec équilibre, sera capable de supporter les conditions et les chocs les plus extrêmes.

    Choisir un manche de couteau en micarta ou en bois ?

    Le micarta est résistant et offre un grip solidaire même en conditions humides. Contrairement au bois, qui est une matière vivante, le micarta ne requiert pas d'entretien pour conserver sa robustesse. Un manche en bois, face aux agressions extérieures diverses (eau salée, abrasions, humidité...), devra impérativement être nourri et verni afin qu'il conserve son intégrité.

    Bien entendu, le bois est de loin l'un des matériaux les plus nobles dans l'univers de la coutellerie artisanale, et aucune autre matière ne peut rivaliser avec sa couleur chaleureuse et ses veinures authentiques.

    Pour ceux d'entre vous les plus attachés au bois, sachez qu'il vous est possible de trouver des couteaux, dont le manche en micarta imitera à la perfection une pièce de bois. Ce compromis vous permettra d'emporter votre couteau partout avec vous, et de ne craindre ni les abrasions ni les expositions nuisant au bois véritable.

    Enfin le micarta apporte :

    Les possibilités techniques et esthétiques offertes par le micarta en font un matériau à considérer dans vos créations coutelières. Le coût très accessible de sa fabrication et la robustesse que le micarta déploie lui procurent un rapport qualité-prix des plus avantageux. Par ailleurs, la longévité records que le micarta assure vous promet de vous accompagner sans faillir au fil des années.

    Voici des exemples de plaquette en micarta



    Laisser un commentaire

    Les commentaires sont approuvés avant leur publication.